La Communication

Changer le regard sur les personnes en situation de handicap

La Fondation John BOST incarne plus d’un siècle d’histoire sanitaire et médico-sociale, et c’est à travers son évolution que la communication nécessite une adaptabilité constante.

Depuis quelques années, avec l’expansion géographique de ses établissements en France, la Fondation a élargi sa communication, autrefois centrée sur les pavillons de la Vallée de la Dordogne, à une communication globale. Aussi il a semblé nécessaire de préciser le rôle de la communication au sein de l’institution. La communication accompagne le positionnement et a pour rôle d’aider la Fondation à maîtriser les actions de communication. Ceci doit conforter l’institution dans son expertise en matière de soin et d’accompagnement, qu’elle puisse être indentifiable avec un message clair, par les différents publics cibles. Ceci s’inscrit en particulier dans quatre axes de communication :

1. Éclairer et accompagner les changements

2. Enrichir le récit ; dans le champ de la santé mentale, le récit revêt une véritable fonction thérapeutique, autour de trois thèmes : se réapproprier le récit (le Musée, la bande dessinée…), écrire ensemble l’histoire de la Fondation pour construire une image commune, affirmer son indépendance

3. Promouvoir le « vivre ensemble » pour que tous s’y sentent bien et en confiance en tenant compte de l’avis de chacun, chacun étant un acteur de ce « vivre ensemble »

4. Partager l’expertise de la Fondation : Le positionnement doit être cohérent entre la communication institutionnelle et la communication interne, et doit tenir compte des spécificités locales de chaque site. Les professionnels de la Fondation, où qu’ils soient, doivent se sentir impliqués pour porter la communication de l’institution, des sites et des établissements. Pour cela, les directions, ou les professionnels qu’elles auront identifiés, seront formés et informés pour tenir ce nouveau rôle.

 


Partager ce contenu :