Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Le projet institutionnel

Le projet institutionnel de la Fondation a pour objet de présenter la manière dont la Fondation veut répondre à sa vocation dans l’actualité de son temps et dans la fidélité aux convictions de son fondateur. En ce sens, il est l’explicitation de l’article 1 des statuts qui décrit l’objet et les missions de la Fondation.

Télécharger le Projet institutionnel de la Fondation John BOST

 

Les missions de la Fondation

  • Accueillir et soigner les personnes handicapées ou malades mentales ou les personnes âgées dépendantes qui lui font confiance car leurs difficultés ne leur permettent pas ou plus d’avoir une vie sociale autonome.
  • Former des professionnels et des bénévoles à l’accompagnement et au soin adaptés, de qualité, pour les personnes handicapées, malades mentales ou âgées dépendantes.
  • Favoriser le changement du regard des personnes et de la société sur le handicap et la maladie mentale en proposant de rencontrer et côtoyer des personnes handicapées ou malades mentales ou des personnes âgées dépendantes.
  • Accompagner et orienter les familles des personnes handicapées ou malades mentales qui la sollicitent dans la recherche d’une prise en charge adaptée aux difficultés d’un de leurs proches.

La mise en œuvre des missions

Le Projet d’accueil et de soin

  • Le cadre de vie et de soin

projet1Le projet de soin et d’accompagnement a pour objectif de favoriser un mieux être, en restaurant les capacités d’autonomie, de relation et de communication de chaque personne détériorées par la maladie ou le handicap. Ce projet essaye de concilier de manière harmonieuse les obligations de sécurité notamment des personnes et l’exercice de la liberté d’aller et venir qui est due à chacun. Ce projet donne une place primordiale à la vie quotidienne comme lieu privilégié de l’expression de la personnalité de chacun ; des événements plus exceptionnels tels que fêtes, voyages ou spectacles permettent à chacun de s’ouvrir à des réalités plus larges ou plus exigeantes Le soin et l’accompagnement se réalisent dans le cadre d’agréments sanitaires ou médico-sociaux en fonction des besoins de la personne et ce aussi longtemps qu’elle le souhaite et que cela s’avère nécessaire et possible. L’action sanitaire s’inscrit dans la Participation au Service Public Hospitalier.
Ce projet est mis en œuvre dans des pavillons de taille humaine dont l’architecture et l’organisation s’adaptent aux difficultés, souffrances et handicaps des personnes accueillies. Actuellement 1500 personnes bénéficient de cet accueil dans 34 pavillons et services implantés dans 5 régions. Chaque pavillon s’inscrit dans un environnement apaisé et entretenu, ouvert autant que possible sur l’espace social dans lequel il est implanté.

  • L’action des professionnels

L’équipe en charge du soin et de l’accompagnement est pluridisciplinaire. Autour de professionnels issus des métiers du soin et de l’éducation l’ensemble du personnel participe au projet.

  • Un éventail d’activités

L’accueil et le soin s’appuient aussi sur un éventail d’activités offrant un grand nombres de supports et de moyens permettant aux personnes accueillies et soignées d’être les acteurs créateurs d’objets ou de réalisations leur conférant un rôle social.

  • L’accompagnement spirituel

Le soin et l’accompagnement sont soutenus et éclairés par un travail d’accompagnement spirituel, mis en œuvre principalement dans une aumônerie et une catéchèse protestantes proposées à tous.Dans le respect absolu des convictions de chacun, la possibilité est offerte à chacun de rencontrer un représentant du culte de son choix.

  • Liens avec les familles

La Fondation s’efforce de faciliter et soutenir les liens avec l’environnement familial, qui sont la trace de la filiation dans laquelle s’inscrit toute vie. Pour cela elle accueille les familles, les soutient et les associe au projet de vie et de soin.
Celles-ci sont reçues régulièrement par les médecins et le directeur de pavillon soit à leur demande soit à l’occasion d’évènements pavillonnaires. La Fondation met par ailleurs à la disposition des familles des logements qui leur permettent de séjourner avec ou à proximité du membre de leur famille accueilli à la Fondation.
La revue Notre Prochain,le site Internet www.johnbost.org et les réseaux sociaux de la Fondation, constituent un lien important pour les familles qui prennent part à la vie de la Fondation.

La formation de professionnels et de bénévoles

projet2Pour mettre en œuvre cette mission la Fondation a créé un centre de formation au travail sanitaire et social. Ce Centre situé à Bergerac forme 600 élèves ou étudiants par an aux différents métiers du soin, de l’éducation et de l’accompagnement. Ces formations sont qualifiantes. Elles s’adressent soit à des élèves dans le cadre de leur formation initiale, soit à des professionnels en cours d’emploi souhaitant évoluer durant leur vie professionnelle.
Cette action de formation qualifiante ou diplômante se complète d’un dispositif d’accompagnement et de validation des acquis de l’expérience, d’un dispositif de formation continue pour le soutien des équipes professionnelles en activité et d’un dispositif d’audit et de conseil pour accompagner les institutions dans leurs évolutions.
D’autre part, l’accueil de près de 300 stagiaires en cours de formation ou de bénévoles durant l’année au sein des services et pavillons de la Fondation entraîne les professionnels dans une mise à jour permanente de leurs connaissances et dans une analyse constante de leurs pratiques. Pour leur part les bénévoles et stagiaires bénéficient de l’expérience et du savoir faire de professionnels.

Le changement du regard sur le handicap et la maladie mentale

Il est favorisé par 5 actions principales :

  • L’accueil de stagiaires en cours de formation aux différents métiers de l’accompagnement et du soin des personnes malades et handicapées mentales et psychiques ; mais aussi collégiens, lycéens, étudiants, professionnels.
  • L’accueil de jeunes volontaires l’été dans le cadre d’un camp international où ils vont vivre pendant un mois auprès des résidents.
  • L’accueil de jeunes volontaires à l’année dans le cadre du volontariat européen ou du volontariat civique en privilégiant notamment les projets d’animation qui améliorent la qualité de vie des résidents.
  • L’accueil de bénévoles de proximité dont l’action vient enrichir en terme d’animation ou de service l’action des professionnels ; cette action principalement tournée vers les personnes âgées dépendantes accueillies et soignées permet de dynamiser la vie et les relations des résidents.
  • L’accueil de groupes qui soutiennent l’action de la Fondation. Accueillis principalement sur le site de Dordogne, ils peuvent durant quelques jours visiter les pavillons et ateliers tout en ayant des temps d’échange et de réflexion sur le handicap, la maladie mentale et la manière d’accompagner et de soutenir ceux qui en sont porteurs.

L’accompagnement et l’orientation des familles

La Fondation ne peut accueillir et soigner toutes les personnes pour lesquelles elle est sollicitée ; mais il a paru nécessaire de prévoir que des professionnels, au sein de la Fondation, accompagnent et soutiennent les familles dans leur recherche d’un lieu de vie et de soins pour leur proche. Cet accompagnement se met en œuvre à travers des entretiens, des évaluations, des mises en relation avec d’autres institutions.


Partager ce contenu :