Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Les personnes accompagnées et soignées

La Fondation John BOST accompagne et soigne plus d’un millier de personnes sur l’ensemble de ses sites. Il s’agit de personnes (enfants, adolescents, adultes et seniors) présentant, à des degrés divers, des difficultés psycho-pathologiques, intellectuelles et/ou physiques, nécessitant une approche thérapeutique globale et souvent au long cours. Elle accueille également des personnes âgées dépendantes.

Les parcours d’accueil et de soin

La Fondation John BOST organise l’accueil des résidents dans des parcours différenciés :

  • Parcours de soin et d’accompagnement des patients/résidents présentant des troubles du spectre autistique et/ou une déficience (autisme de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte)
  • Parcours de soin et d’accompagnement des patients/résidents présentant des troubles envahissants du développement et troubles associés) et/ou déficient
  • Parcours de soin et d’accompagnement des patients/résidents présentant un polyhandicap
  • Parcours de soin et d’accompagnement des patients/résidents présentant un polyhandicap rare (HR)
  • Parcours de soin et d’accompagnement des patients/résidents présentant des psychoses chroniques de l’âge adulte
  • Parcours de soin et d’accompagnement des patients/résidents présentant des troubles ou dépendances liés au vieillissement

Conditions médicales

Selon les besoins, la Fondation John BOST accueille pour des séjours de moyenne et longue durée des enfants, adolescents ou adultes en difficultés psychiques et/ou physiques, qu’elles soient atteintes de maladie mentale, de handicap ou des pathologies du grand âge.

A l’exception  :

  • Des personnes malades porteuses d’une affection contagieuse,
  • Des personnes malades présentant des troubles psychiatriques aigus et dont le comportement serait dangereux pour eux-mêmes ou pour autrui,
  • Des personnes malades présentant des conduites addictives (toxicomanie, éthylisme) ou des troubles de type psychopathique (déséquilibre psychique grave).

Le mode d’hospitalisation étant libre et l’établissement ouvert, aucune personne malade ne peut y être retenue contre son gré. Toute admission s’effectue avec le plein accord de l’intéressé, accord recueilli selon des formes adaptées à ses capacités de compréhension.

Il convient que s’établisse entre la Fondation d’une part, le résident et sa famille, s’il en a une, d’autre part, un accord quant aux conditions de séjour, aux buts du projet thérapeutique, aux moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Les admissions sont programmées. Toute demande doit être adressée, par courrier au secrétariat médical. Un questionnaire médical et un questionnaire administratif sont alors fournis, qui doivent être complétés avec le plus de détails possibles :

  • Le formulaire médical doit être rempli par le médecin psychiatre traitant,
  • Le formulaire administratif peut être rempli par la personne elle même, sa famille ou ceux qui en tiennent lieu.

Ces formulaires peuvent être complétés de tout renseignement d’ordre psychologique, pédagogique, social utile à la prise de charge. De même les éléments d’histoire, les descriptions du comportement au quotidien fournis par la famille sont à joindre aux questionnaires.

Les admissions sont prononcées, après étude par la Direction générale d’un dossier médico-administratif.

Les conditions administratives si l’admission est prononcée

Une liste des éléments à transmettre est adressée peu avant la venue. En particulier il est impératif de fournir la notification de l’orientation CDAPH pour les personnes accueillies en médico-social.

Les conditions financières

Le suivi des droits sociaux et la facturation des frais de séjour ont assurés par le Bureau des prises en charge.

Si vous êtes admis en Établissement de santé privés autorisés à exercer l’activité de soins de psychiatrie, ou en Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) : Il vous sera directement facturé le forfait journalier hospitalier, qui pourra néanmoins être pris en charge par votre mutuelle ou par la CMU.
Si vous êtes admis en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) ou Foyer de vie : vous devrez vous acquitter des frais d’hébergement et d’entretien. Cependant, et sous certaines conditions, ils pourront être pris en charge au titre de l’aide sociale, via le Conseil départemental de votre département d’origine.
Si vous êtes admis en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) : sont dus le tarif dépendance, ainsi que le tarif d’hébergement. Ils pourront être pris en charge, en partie par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) pour la dépendance, et, sous certaines conditions, au titre de l’aide sociale (via le Conseil départemental) pour l’hébergement.
Si vous êtes admis en Institut Médico-Éducatif (IME) : le financement est assuré par l’assurance maladie. Pour les plus de vingt ans, il vous sera directement facturé le forfait journalier hospitalier, qui pourra néanmoins être pris en charge par votre mutuelle ou par la CMU.
Si vous êtes admis en Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) : le financement est assuré par l’assurance maladie.
Si vous êtes admis en Centre d’Initiation au Travail et à la Vie Sociale (CITVS) : vous devrez vous acquitter des frais de repas. Les frais de transports vous seront directement facturés par le prestataire effectuant le transport ; sous certaines conditions ils pourront être pris en charge par la MDPH.
Si vous êtes admis en Foyer d’Hébergement de Travailleurs Handicapés (FHTH) : vous devrez vous acquitter des frais d’hébergement et d’entretien. Cependant, et sous certaines conditions, ils pourront être pris en charge au titre de l’aide sociale, via le Conseil départemental de votre département d’origine.

Pour être conseillé et orienté dans vos démarches, contactez le Bureau des prises en charge au 05 53 58 01 03.


Partager ce contenu :