Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Témoignages

Martha (Lecanto, Etats Unis)
My time in La Force during the summer camps goes way back (1969/1970) but it was an experience that I have never forgotten.

ELise (Nord Pas de Calais)

Je suis arrivée a La force le 1er aout 2009 je ne connaissais personne au camp de Mamré et pourtant ji suis resorti le 29 aout avec plus d’une trentaine d’amis du monde entier . J’étais a bourg d’Abren , l’experience est unique j’ai découvert le milieu du handicap qui m’a ébloui mais j’ose dire que ce qui m’as le plus plu c’est quand vous finissez a 5h de l’aprem et que vous arrivez un grand sourire au camp retrouver vos amis bénévoles comme vous .Nous étions 40 cette année : 15 français , 10 n de polonais , 10 n de roumains , tcheques russes neerlandais …Que d’enrichissement de fous rires avc des animateurs geniaux qui nous ont bien fait voyager durant des mois . Je pourrais en parler des pages entieres mais je vous laisse la surprise quand vous arriverez au camp car faites le l’experience est unique et tous les nuits je reve de retourner la bas n’hésitez pas on en sort tranformés.

Coralie
Une expérience inoubliable qui vous rend à la fois fort et faible !la vie dans le pavillon (j’’étais à l’’Attente en 2009) et la vie à Mamré laissent des souvenirs dont l’on se souvient avec le sourire !et une bonne leçon de vie ! allez y !

Nacer
août 1994,août 1996, septembre 1999 et août 2000 : Guyennes, Bourg d’Abren, L’Attente, la Miséricorde et bien entendu Mamré resteront à jamais gravés en moi de façon indélébile. rencontres et expériences riches et enrichissantes à tous les niveaux ; humainement, professionnellement et affectivement (n’est-ce pas ISA ?). Merci pour tout ce que vous m’avez apporté d’inoubliable !

Elisabeth T 
Juillet 2000 / Août 2001 
Souvenirs…. Les soirées où on découvre des talents cachés, les nuits folles à la belle étoile, les courses à vélo, la rencontre de personnalités d’exception et, à travers elles, d’horizons lointains…. 
Mais aussi et surtout, la première approche de ce qui est aujourd’hui mon métier ! En quelques mots : une aventure qui laisse des traces !!

Annalies
J’ai bien aimé le stage et la vie au camp reste vraiment inoubliable.
Ce n’est pas pour rien que je suis venue à la Force trois fois (août 1993,1994,1995)…

Antoinette B 
Mamré juillet 2000 et aout 2001 
deux mois exceptionnels – (n’est-ce pas Niko ?), une pierre blanche dans ma vie. Avec les résidents et au camp… tant de possibilités à portée de vélo… C’est simple : quand on arrive sur le plateau de la Fondation, on se sent déjà différent. 
Merci, mille mercis.

Nicolas D 
Mamré juillet 98 – 99 – 00 – 01 – 03
5 fois, 5 expériences exceptionnelle. Mamré est mon lieu de pèlerinage, là ou j’ai appris professionnellement et humainement la prise en charge des résidents.
Merci du fond du coeur

Anne (Dammarie les Lys)
Un mois de 1995 qui reste graver en mémoire ! Une belle aventure humaine ! Je le conseille vivement ! N’hésitez pas !!!! Allez y : vous reviendrez plus riche !

Christian (Reims)
Mamréen en septembre 94 et 95 
La première année on pense venir à la fondation pour aider et donner de sa personne, mais quelle immense claque de voir ce que l’on reçoit en retour, ça a changé ma vie et mon comportement, car à l’époque j’avais 25 ans et besoin d’une bonne leçon d’humilité, merci aux résidents, aux personnels et à Gaëtan, je ne vous oublierais jamais.

mbark
stagiaire été 1987- 1990 et 1991. des rencontres inoubliables. je vous cherche les amis …

Caroline
Septembre 1987, Mamré, la Fondation, David, Djillali, Dominique, Frédérique, des rencontres merveilleuses, une expérience qui a déterminé mon choix professionnel. Si vous y étiez et avez envie que l’on se souvienne ensemble…

M.Khedidja
bonjour 
je veux témoigner en tant que personne qui souhaite tellement participer à une session de volontariat, malheureusement je n’arrive pas à avoir cette change car l’année passée j’ai demandé un visa mais ce dernier m’a été refusé. oh ! combien je le veux. parfois, je sens une jalousie quand je lis les masseges des chanceux qui ont eu l’occasion d’y participer. j’ai tellement de choses à adonner, amour , échage, culture…bon change à vous pour d’autres chantiers… 
et moi peut être un jour…

Markéta
« La Force donne la force. » J’ai passé plusieurs séjours de volontariat d’été là-bas. Des expériences inoubliables !Passer du temps avec les handicapés est si enrichissant. 
Pendant ces mois j’ai gagné beaucoup d’amis. Merci à tous !

Marleen
Mamre et le volontariat..c’etait l’experience de ma vie. c’est quelque chose que je vais jamais oblier

Jan
Un mois de nature, travail et rencontres avec des gens interessants et interesses des quatres coins du monde : l´enrichissement interculturel est enorme !!!!

Evelien
Travaillant avec des handicapés pour la première fois, le début était difficile, mais après c’était vraiment super ! Non seulement le travail, les résidents et le personnel, mais aussi les autres bénévoles et les activités organisées pour nous. C’était une expérience extraordinaire que je me souviendrai pour toujours !

Marleen
Moi, J’etait a mamre 2 fois. C’ etait super. Peut etre la meilleur experience de ma vie. Le travail avec les handicapees, la vie a mamre, et surtout les sorties tous les mecredis..

Benjamin
Des volontaires venant de toute l’Europe pour participer à la vie de la fondation. Du vivre ensemble. La vie au quotidien dans les pavillons et au camps. Une région splendide. Voilà, les trois ingrédients de mes deux mois en deux ans passés en dordogne. A faire et à refaire !. Merci à vous tous !

Cloé
riche humainement, ce mois de volontatariat était plein de simplicité et riche de sens !donner un peu de soi, ça ne fais pas de mal !!grose bise à tous les volontaires d’aôut 2007 du camp mamré !!!

Mélanie
Ce mois de volontariat a été riche pour moi. J’ai pu découvrir mieux le milieu du handicap. Merci aux résidents de m’avoir fait partager ce qu’ils m’ont donnés.

Céline
Je conseille à toutes les personnes intéressées par le domaine du handiccap mental de faire ce mois de bénévolat. Plus qu’une simple approche de ce domaine, cette expérience est une aventure personnelle très enrichissante. Vraiment, c’est à faire !

Flore
Mon volontariat m’a amené une grande force : j’ai été amenée à faire des choses dont je ne me serais par crue capable et cela m’a confortée dans ma vocation de psychologue !

Jenny
Super, l’activité auprès des résidents, les sorties des mercredis et WE … le camp de Mamré sous les tentes … je reviendrai…

Pascal
La rencontre avec la maladie mentale a été un peu difficile au départ mais très enrichissante par la suite. Je ne regrette pas d?avoir fait ce mois de volontariat.

Claire
J’ai effectué un volontariat à la Fondation john Bost en 2007 et c’était tout simplement « génial ». Un mois riche en émotion et surtout de beaux souvenirs avec les résidents. A faire.


Partager ce contenu :