Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Pavillon Pénuel

Agréments

Secteur sanitaire et médico-social : Établissement de santé privé autorisé à exercer l’activité de soins de psychiatrie, Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) et Maison d’Accueil Spécialisée pour Handicaps Rares (MAS HR)

Présentation

Ouvert en 2008, le Pavillon Pénuel accueille des personnes atteintes de polyhandicaps. Pénuel répond aux exigences actuelles en matière de confort, de respect de l’intimité et de sécurité par la réorganisation des espaces de vie et la création de chambres individuelles. Ce pavillon est également doté de salles dévolues spécifiquement à chaque activité (musique, motricité, téléthèse, etc.). Les résidents y sont accueillis à temps complet, en hospitalisation temporaire pour des objectifs bien définis, ou en accueil de jour.

Personnes accueillies

Les résidents accueillis au Pavillon Pénuel présentent un handicap grave à expression multiple avec déficience motrice sévère, associée parfois à une déficience mentale. Ceci entraîne une restriction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation. Ainsi, pour ces résidents extrêmement touchés dans leur corps, nous avons élaboré un projet de vie et de soins qui s’articule autour de quatre axes :

  • La prise en charge des actes de la vie quotidienne,
  • L’accès à la communication,
  • Le maintien des interactions sociales,
  • Les prises en charge sensori-motrices et psycho corporelles.

Capacité d’accueil : La capacité d’accueil du Pavillon Pénuel est de 80 lits :

  •  70 en secteur médico-social, agréé Maison d’Accueil Spécialisée : l’admission est prononcée sur orientation de la Commission des droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées. Ces 70 lits sont répartis en 30 lits accueillant des personnes adultes polyhandicapées n’ayant pu acquérir un minimum d’autonomie et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants, et 40 places pour des personnes ayant une pathologie évolutive associée au handicap (handicaps rares tels qu’ils ont été définis par l’arrêté du 2 août 2002), c’est-à-dire qui présentent en plus de leur déficience mentale et motrice une polypathologie somatique et/ou sensorielle.
  • 10 en secteur sanitaire, agréé Maison de Santé pour Maladie Mentale : l’admission se fait sur ordonnance médicale. Les 10 places de MSMM sont préférentiellement destinées à des patients polyhandicapés mineurs et à des patients polyhandicapés majeurs, mais dont les troubles nécessitent un placement en structure sanitaire pour des objectifs et une durée à priori déterminés. Admission : Pour toute information concernant l’admission au Pavillon Pénuel, se reporter au Règlement de Fonctionnement.

Demande d’admission : Les dossiers de demande d’admission sont disponibles à l’adresse Fondation John BOST, Direction des services médicaux, 24130 La Force.

Conditions financières

Pour connaître les conditions financières, se reporter au livret d’accueil de la Fondation « vos frais de séjour » (p.14).

Les unités de vie

L’essentiel de la prise en charge se fait à travers les actes de la vie quotidienne, dans des unités de vie de 10 lits. Il y a 8 groupes de vie regroupant les différents agréments :

  • 1 groupe « Établissement de santé privé autorisé à exercer l’activité de soins de psychiatrie »
  • 7 groupes MAS

Hébergement : Chaque unité accueille 10 résidents logés dans des chambres individuelles. Les résidents disposent dans la journée d’un lieu de vie faisant salon/salle à manger. Toute la « maison » est organisée pour faciliter la circulation des résidents, grâce à des galeries ouvertes « aux quatre vents » qui relient les différents espaces. C’est l’esprit du « dehors dans le dedans ».

Les activités

La vie sociale : En fonction des moyens, elle s’organise autour de sorties, visites, et autres activités de loisirs comme la participation aux fêtes. Scolarité et pré scolarité.
La vie spirituelle : La catéchèse spécialisée. Le culte dominical. Autres services religieux extérieurs à la Fondation.
Les soins : Implantée au centre du pavillon, une infirmerie avec un service médical et infirmier continu permet le suivi et la surveillance médicale des résidents. L’existence de chambres individuelles évite certaines hospitalisations et permet une prise en charge du résident adaptée (séjour de rupture, « convalescence », retour d’hospitalisation, accompagnement de fin de vie…). Des consultations médicales et psychologiques sont assurées dans le Pavillon toutes les semaines.

Les prises en charge thérapeutiques et ateliers « intra-pavillonnaires ». Le Projet pavillonnaire de Pénuel repose sur l’assistance et le développement ou le maintien des interactions sociales au sein de différents niveaux :

  • l’espace privé,
  • le groupe, qui reste le lieu de vie privilégié,
  • le pavillon,
  • les ateliers intra-pavillonnaires,
  • les ateliers inter-pavillonnaires,
  • l’extérieur. Outre les prises en charges d’internat qui se font dans les groupes de vie (et qui concernent souvent les besoins de la vie quotidienne), nous développons un dispositif d’activités dites d’externat. Ces activités sont organisées pour la plupart des résidents accueillis à Pénuel. En effet, étant donné le haut niveau de dépendance, la fragilité et la fatigabilité de la plupart de ces résidents, nous privilégions, pour bon nombre d’entre eux, les ateliers et animations intra-pavillonnaires. Ils s’organisent autour de deux axes :
  • Pôle sensori-moteur : atelier motricité, atelier de stimulations basales, atelier esthétique, atelier d’écoute musicale, hydrothérapie / balnéothérapie
  • Pôle communication/animation : atelier « farfouille », atelier contes, atelier makaton, atelier téléthèse, atelier restaurant

Les prises en charge « extra-pavillonnaires » : Nous sommes très attachés à Pénuel aux interactions sociales, partages, échanges. La Fondation offre un large éventail d’ateliers d’ergothérapie inter-pavillonnaires, ainsi que des ateliers destinés aux personnes les plus dépendantes. Indépendamment de l’activité propre à chaque atelier, c’est un lieu d’échange avec des résidents d’autres pavillons de la Fondation. C’est aussi l’occasion de travailler l’autonomie, l’orientation dans le temps et l’espace et d’offrir une situation supplémentaire incitant à communiquer. Ateliers inter-pavillonnaires d’ergothérapie Ateliers Calliope et Papyrus Kinésithérapie

 

organigramme_penuel

Pour tout autre renseignement, vous pouvez vous reporter au livret d’accueil de la Fondation ou vous adresser à la direction pavillonnaire.

Directrice : Mme Patricia ARNAL


Partager ce contenu :