Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Qu’est-ce qu’une vie bonne ?

Michel BertrandPlacé devant ce titre, je me suis retrouvé quelques années en arrière, devant la page blanche d’une dissertation de philosophie, perplexe devant l’ampleur du sujet proposé, incertain sur les approches à privilégier pour le traiter, hésitant sur les définitions à formuler. Qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce que le bon ? Se confond-il avec le bien ? A-t-il à voir avec le bonheur ? Quel est son éventuel rapport au juste ? Je dis d’emblée que je ne répondrai pas à toutes ces questions, si ce n’est de manière oblique, car mon approche ne sera pas d’abord philosophique.

Cela m’amène à dire d’emblée de quel lieu je parle et quelle sera en conséquence la tonalité de mon propos. Pasteur et théologien, c’est à partir de considérations sociologiques et éthiques, éclairées, comme l’indique le sous-titre, de données bibliques et théologiques, que j’aborderai la question « qu’est-ce qu’une vie bonne ? ».

Je n’oublie pas non plus le lieu où je parle : la Fondation John BOST. Ce qui est vécu ici au quotidien donne à cette question de la « vie bonne » une tonalité très particulière et ne compte pas pour rien dans le sentiment de vanité et d’incompétence que j’éprouve à tenter, ici, d’y répondre.

Le lieu où je parle c’est encore, de manière plus précise, cette salle Paul Ricœur. Or, cette question de la « vie bonne » a été abordée à plusieurs reprises par cet immense penseur. Je serai amené à me référer à lui chemin faisant car sur plusieurs points sa réflexion éclairera et orientera mon propre propos.

Dans la 1ère partie, j’indiquerai en quoi le réponse à la question « qu’est-ce qu’une vie bonne ? » est problématique.

Dans la 2ème partie je repérerai trois positionnements face à cette question.

Dans la 3ème partie je dirai quels sont pour moi les constituants d’une « vie bonne », notamment au regard de certaines tendances de notre société et de mes convictions de croyant. […]

 

Michel Bertrand, ancien Président du Conseil national de l’Église Réformée de France, ancien doyen de la Faculté de théologie protestante de Montpellier.

 

 > voir l’acte complet de la conférence

 

Affiche_Conférence MB


Partager ce contenu :