Jour 21

“Pour ceux qui ont des yeux pour voir, des oreilles pour écouter, et un cœur pour ressentir : pour survivre, nous avons besoin de limiter le réchauffement à +1,5°C. 2°C serait une condamnation à mort pour les populations d’Antigua et Barbuda, des Maldives, des Fidji, du Kenya ou du Mozambique, des Samoa et de la Barbade. Nous ne voulons pas de cette condamnation à mort et nous sommes venus ici pour dire redoublez d’efforts, ‘redoublez d’efforts’ car nous voulons exister dans cent ans”.

Première Ministre de la Barbade Mia Mottley.
Discours d’ouverture de la COP26 à Glasgow en 2021

Retrouvez notre activité du jour :