Jour 8

Jésus raconte une sorte de « jugement dernier » : sont remerciés ceux qui ont nourri, abreuvé, accueilli, habillé le roi. « Alors ceux qui ont fait la volonté de Dieu lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu affamé et t’avons-nous donné à manger ou assoiffé et t’avons-nous donné à boire ?
Quand t’avons-nous vu étranger et t’avons-nous accueilli chez nous, ou nu et t’avons-nous habillé ?
Quand t’avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés te voir ?
Le roi leur répondra : je vous le déclare, c’est la vérité : toutes les fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

La Bible, évangile de Mathieu, chapitre 25, versets 37 à 39

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est www.johnbost.org-jour-1-capture-decran-2021-11-29-a-16.25.58-1024x407.png.

« Il y a des lois et du hasard. L’avenir est inconnu. L’avenir n’est pas écrit. Un seul choix peut orienter une trajectoire. D’où l’importance d’avoir des outils pour choisir en toute conscience. Il faut être éveillé, lucide vis-à-vis de ce qui se passe. C’est une attitude psychologiquement dynamique : nous pouvons agir. Nous sommes dans un état critique, dans un état qu’au Moyen-Age on appelait le « temps des veillées d’armes ». La veille des combats, les soldats se rassemblaient et essayaient d’échanger et de se préparer mentalement. Nous allons vers des bouleversements majeurs, c’est évident. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas d’avenir. »

Hubert Reeves. Cheminer avec. Seuil 2019. p 86

Retrouvez nos activités du jour :